Critique

 

Takeshi Kitano - Takeshis' / Zatoichi (Takeshi Kitano)

note: 4Deux films pour le prix d'un ! FREDERIC - 6 mars 2020

TAKESHI’S (2006)
Étrange composition protéiforme et polymorphe à mi-chemin entre le cinéma de Jacques Tati et le théâtre Nô. Les interférences entre deux mondes (celui de l’Échec et celui de la Réussite) seront sources de situations aberrantes et loufoques qui pourront soit convaincre, soit déplaire.
Si les cadavres animés ou les morts qui ressuscitent sans raison vous rebutent, le D.J. Mixwell (hé hé, jeu de mots !) saura peut-être vous redonner le sourire…
ZATOICHI (2003)
Attention, Chef d’Œuvre !
Dans un Japon d’opérette, Zatoichi, un vieux vagabond aveugle gagnant sa vie comme joueur professionnel ou comme masseur talentueux tente sa chance au gré de ses errances. Sous un air naïf et inoffensif, il cache une dextérité au maniement sabre et une prescience digne des plus grands maîtres d’arts martiaux.
Ses pas le mènent ainsi auprès d’une vieille veuve, de son neveu béat et deux jeunes geishas tandis que leur village ploie sous le joug d’un infâme tyran…

 

Une seule carte pour emprunter dans tout le réseau !

• Comment l’obtenir ?
• Combien ça coûte ?
• Une carte unique pour emprunter quoi ?
• Comment emprunter ?

Lire l'article complet
Partager "Qui sommes-nous ?" sur facebookPartager "Qui sommes-nous ?" sur twitterLien permanent
 
Partager "Trouver ma bibliothèque" sur facebookPartager "Trouver ma bibliothèque" sur twitterLien permanent
Partager "Le Guide du lecteur" sur facebookPartager "Le Guide du lecteur" sur twitterLien permanent