Coups de cœur

 

Matin brun (Franck Pavloff)

note: 5Une nouvelle toujours d'actualité emeline - 20 septembre 2019

Je l'ai lu adolescente il y a 10 ans... J'ai été heureuse de le relire.

L'étrange bibliothèque (Haruki Murakami)

note: 3Un monde étrange P'tit Pika - 19 septembre 2019

Imaginez une bibliothèque où vous êtes obligé de lire sur place.
Imaginez un lieu où vous ne pourriez ressortir que quand vous avez lu et mémorisé le contenu de livre.
Imaginez un lieu où le bibliothécaire mange les cerveaux des lecteurs plein de savoir.
Haruki Murakami a su créer ce lieu digne d’un scénario de la quatrième dimension. Les illustrations soulignent bien l’ambiance kafkaïenne.

Le jour de ma mort (Jacques Expert)

note: 5Suspens et paranoïa au rendez-vous Saitama - 19 septembre 2019

Une nuit, Charlotte se réveille après un mauvais rêve. Elle reprend ses esprits et se souvient qu’aujourd’hui c’est le jour de sa mort. Elle doit juste tenir jusqu’à minuit.
Aujourd’hui, c’est le grand jour pour ce tueur en série. Il va s’occuper de la jeune fille qu’il traque depuis des semaines. Il doit juste choisir le bon moment.
Un récit à deux voix qui nous plonge dans une intrigue exceptionnelle.
L’auteur a encore une fois su me mener par le bout du nez dans ce scénario où la fin n’est pas du tout celle qu’on attend. J’ai adoré.

Réalités obliques n° 1 (Clarke)

note: 4Réalités ou fictions ? Saitama - 19 septembre 2019

Des scénettes de vie étonnantes où les personnages vivent leurs propres réalités.
Des histoires époustouflantes, voir bluffantes pour certaines dans lesquelles je me suis plongé avec un grand plaisir.

Chez moi, on a des solutions pour le climat ! (Association nationale des petits débrouillards)

note: 5Pour les petits curieux de la nature P'tit Pika - 19 septembre 2019

Un livre bien sympa sur l’écologie. On retrouve des témoignages et des explications sur les solutions mises en pratique dans le monde pour sauver la planète.
J’ai bien aimé découvrir les solutions proposées ainsi que les avantages et les inconvénients de chacune. C’est un livre qui donne de l’espoir pour préserver, économiser et utiliser les ressources naturelles de la terre.

Femme sauvage (Tom Tirabosco)

note: 5Femme sauvage FREDERIC - 19 septembre 2019

« J’ai toujours pensé que les humains étaient une espèce toxique… ».
Ha ha ! Nous y voilà !
Tout d’abord voici un album surprenant à la fois par son dessin admirable et extrêmement touchant réalisé au graphite et au fusain, mais aussi par le thème abordé.
Nous sommes en 2022, le monde s’effondre et nous entrons de plain-pied dans le domaine de la collapsologie, abordons les conséquences à court terme du parasitisme de l’être humain sur le monde et sur ses semblables.
Êve - je vais l’appeler comme ainsi, son nom n’est pas mentionné - est en fuite et tente de rejoindre le nord où survit un groupe de rebelles. Elle doit garder le contrôle, rejoindre le collectif, ne pas laisser de traces, se cacher, fuir, rester sur ses gardes, chercher la bonne planque chaque soir, reprendre des forces chaque jour, dormir, et continuer de rêver…
Nous sommes en 2023, le monde renaît. Un petit garçon nommé Hassun (littéralement « pierre » en langue amérindienne) voit le jour.
Nous sommes en 2040, l’espoir grandit tandis que le vieux monde n’en finit pas de mourir et avec lui les générations précédentes…
Un album beau. Féministe. Encourageant.

Le patient (Timothé Le Boucher)

note: 5Le Patient FREDERIC - 19 septembre 2019

Un dessin simple – traits réguliers, couleurs en aplat, le plus souvent – mais d’une intensité démoniaque.
Pierre Grimaud est à 15 ans le seul rescapé d’une tragédie familiale. Sa sœur, déficiente mentale, logiquement suspectée d’avoir perpétré ces crimes est accusée, puis internée… Pierre sort d’un long coma 6 ans plus tard lourdement affecté physiquement et psychologiquement.
Il est alors suivit par une jeune et jolie psychologue spécialisée en criminologie et victimologie… Les médecins, les infirmières et les aides-soignants qui sont au chevet du jeune homme ainsi que les autres pensionnaires sont profondément troublés par la douleur qui émane de lui, par sa beauté ou son intelligence, ou encore par les démons qui viennent régulièrement le hanter.
Le scénario est diabolique. On hésite avant de pencher pour savoir qui est victime, qui est bourreau. L’auteur brouille les pistes et sème de nombreux indices auxquels on ne fait pas tellement attention tant l’histoire nous emporte…
Je soulignerai l’importance des regards et des attitudes des personnages ou sourd certains sentiments sombres tels la perversion, la soumission, le narcissisme, l’emprise…
Âmes sensibles, prenez garde !

Grass Kings n° 2
Grasskings (Matt Kindt)

note: 4GrassKings, tome 2 FREDERIC - 16 septembre 2019

Nouvel opus de ce polar graphique en trois tomes.
Le scénario gagne en intensité et en qualité et la tension monte d'un cran !
Dommage encore une fois que le dessin de Tyler Jenkins manque autant de soin car le scénario de Matt Kindt est diabolique et la mise en couleur d'Hilary Jenkins (aquarelliste) confère à cette bande dessinée un caractère singulier.

Grass Kings n° 1
Grass kings (Matt Kindt)

note: 4GrassKings, tome 1 FREDERIC - 16 septembre 2019

Le Grass Kingdom... Cette étrange communauté fermée et à l'écart de la société est implantée sur les rives d'un grand lac dans une zone rurale hors du temps et des lois fédérales américaines. Gouverné par trois frères, ce territoire autonome constitué de caravanes, de mobile Homes et de baraques plus ou moins élaborées à ses propres règles et personne ne peut entrer et fouler ces terres sans y avoir été invité. Leurs occupants sont mi-fascinants, mi-inquiétants, à la façon de Gorgones contemporaines et chacun d’entre eux possède un assez lourd passé.
Plusieurs drames se sont déjà déroulés - disparitions, pendaisons, meurtres - alors qu’une jeune femme exténuée d’avoir tant nagé pour avoir traversé le lac demande l’hospitalité…
Ce polar graphique en trois tomes fait l’unanimité outre Atlantique et peut s’enorgueillir d’un scénario d’enfer, à défaut d’un assez mauvais graphisme. C’est vraiment son seul point faible ; le dessin est si peu soigné que j’ai eu du mal parfois à reconnaitre les personnages. En revanche, les lavis d’aquarelle rouge sang - et c’est inattendu - lui confère une tension et un caractère singulier ou sourd une violence contenue.
A découvrir !

Washington Black (Esi Edugyan)

note: 3Washington Black" de Esi Edugyan Pascale - 10 septembre 2019

En 1830, Washington Black, dit "Wash", est un esclave de onze ans travaillant dans une plantation de la Barbade, sous la protection de "Big Kit" une femme rude. Sa vie va radicalement changer quand Titch, le frère du maître, le choisit comme assistant de ses expériences scientifiques, notamment le lancement d'un ballon dirigeable, le Fendeur-de-nuages.

Les sept mariages d'Edgar et Ludmilla (Jean-Christophe Rufin)

note: 3Les sept mariages d'Edgar et Ludmilla de Jean-Christophe Rufin Pascale - 10 septembre 2019

Edgar participe à un voyage en Ukraine en 1958 et y croise la femme de sa vie. Fasciné, il met tout en œuvre pour retourner la chercher et l'arracher à la pauvreté et l'oppression. On suit alors soixante ans de leur vie faite de multiples rebondissements dont plusieurs ruptures et retrouvailles sans jamais lasser le lecteur. Un roman de Rufin trépidant et malicieux.

Une place sur la Terre (Godet Fabienne)

note: 5Une place sur la Terre FREDERIC - 10 septembre 2019

Antoine est photographe. Il a beaucoup de talent mais sa carrière est en berne, à l'image de sa vie.
Par ailleurs, il s'occupe volontiers de Matéo, le fils (adorable) d'une voisine qui passe sa vie en déplacements... Tandis qu'Elena, une étudiante qui loge dans l'immeuble en vis-à-vis, joue du piano.
La musique, délicieuse et aérienne, et surtout Elena - bouleversante - vont redonner un sens à sa vie. Triste mais touchante rédemption. Bruxelles est belle - comme toujours - et le film est une magnifique parenthèse.

Dans la peau de Sheldon Horowitz (Derek B. Miller)

note: 4Une folle cavale Elisabeth - 8 septembre 2019

Sheldon, 82 ans, Américain, juif et veuf, soupçonné de sénilité, se laisse embarquer bon gré mal gré en Norvège par sa petite-fille - et seule famille qui lui reste - vivant à Oslo avec son mari norvégien. Dans ce pays inconnu, dont il ne parle pas la langue, on se demande ce que va devenir le vieil homme et on frôle l’ennui… Jusqu’au jour où il ouvre sa porte à sa voisine serbe et à son fils poursuivis par un agresseur, ce qui n’empêchera pas la femme d’être assassinée par l’homme qui la traquait. Commence alors pour Sheldon une folle cavale afin de sauver l’enfant.
Tour à tour « road-book » quand on suit les protagonistes dans leur fuite à travers la Norvège, polar quand on suit l’enquête de la jeune policière en charge de l’affaire, thriller quand le gang des assassins est aux trousses de Sheldon, roman social et intimiste quand ce dernier se remémore la guerre de Corée où il fut sniper, la guerre du Vietnam où son fils a trouvé la mort… voilà une histoire qui monte en tension au fil des pages, tout en ménageant quelques scènes plutôt comiques. Reste que j’ai trouvé la fin très abrupte…

Les Grands Esprits (Olivier Ayache-Vidal)

note: 4Les grands esprits FREDERIC - 8 septembre 2019

Humaniste, sensible, drôle aussi, et touchant : J'ai été fort bien inspiré de regarder ce film alors que se profilait une après-midi grise et pluvieuse... Quel plaisir ! Et on peut même penser qu'on en ressort un petit peu meilleur... Je vous le conseille !

Le loup (Jean-Marc Rochette)

note: 5Le loup FREDERIC - 8 septembre 2019

Jean-Marc Rochette avait récemment écrit et dessiné « Ailefroide, altitude 3954 », une bande dessinée autobiographique et formidable où il nous racontait ses passions pour la montagne et l’alpinisme et les tourments que cela lui réserverait…
Son nouvel album intitulé « Le loup » est un autre coup de maître. Le dessin pourrait paraître simple car il est souvent contrasté et ne s’embarrasse pas de détails, mais il est certainement d’une grande force émotionnelle. L’auteur nous emmène en lisière du parc national des Écrins où nous croisons les pas de Gaspard et de son chien de berger, lesquels luttent pour la survie du troupeau envers et contre les attaques du loup…
La force de cette histoire est le nombre important de lectures que l’on peut en faire. On y trouve pêle-mêle un peu du style de James Oliver Curwood, une once de pastoralisme issu de la fin du XIXe s., la vie en haute montagne en ce début de XXIe s., une représentation de l’animisme et des figures totémiques puissantes des Amérindiens et la description d’un monde où la nature n’apparaît plus comme hostile, mais comme un environnement donateur.
L’ensemble est doté d’une grande symbolique ce qui en fait, en plus d’être une belle histoire, un album à la portée sociologique et ethnologique majeure.

Passager 23 (Sebastian Fitzek)

note: 2Passager 23 FREDERIC - 7 septembre 2019

Ce thriller transatlantique fait le job... mais guère plus. Il y a de bonnes idées toutefois avec ce Martin, policier de l’extrême, à la fois meurtri par l'existence et héros ordinaire... Ces meurtres ou ces disparitions en série sur des navires de croisière qui sont autant de parenthèses hors du temps et de l'espace, des lieux véritablement hors de la société ordinaire et un no man's land judiciaire... On y retrouve la question fondamentale du "éthiquement" ou du "écologiquement correct" de telles croisières où Monsieur et Madame Tout-le-monde embarquent à bord de ces atroces villes flottantes... et celle des conditions de vie et de travail du personnel naviguant... Et surtout, y sont abordés les thèmes de la maltraitance des enfants et de la perversion des adultes, des bouleversements psychologiques extrêmement graves et durables que cela entraîne...
Malheureusement, le tout est noyé dans une épaisse sauce indigeste (on n'embarque pas sur le France, autres temps, autres mœurs...) et dans des circonvolutions rocambolesques si bien qu'au final, je n'y ai pas vraiment cru.

Mensonges de femmes (Lûdmila Evgenʹevna Ulickaâ)

note: 2Mensonges de femmes FREDERIC - 1 septembre 2019

Inégal et ennuyeux... Je n'ai pas réussi à trouver grâce aux pérégrinations de Génia et c'est dommage.
Le roman construit en 6 épisodes comme autant de nouvelles retrace pourtant la vie de différentes femmes qui se croisent et se recroisent tout au long de leurs vies tumultueuses au beau milieu des tourments de l'histoire soviétique puis russe. Le roman aurait pu devenir une formidable épopée sociale et sociétale, mais peut-être ne suis-je pas séduit par le style de cette littérature ?
Je dois quand même rendre hommage à Ludmila Oulitskaïa pour son sens de l'observation de la société, des hommes et des femmes rencontrés ici ou là en Russie mais aussi en Europe, pour la mise en scène de ses personnages et pour sa critique acerbe mais tendre des défauts et faiblesses du genre humain.

Invictus (Clint Eastwood)

note: 5Excellent film sur Nelson Mandela et le rugby Robert - 28 août 2019

Excellent film sur Nelson Mandela et le rugby.

Sous les bruyères (Belinda Bauer)

note: 4Sous les bruyères FREDERIC - 27 août 2019

Steven, 12 ans, vit une situation familiale difficile. Sa grand-mère et sa mère sont tenaillées par la perte d'un fils et d'un frère décédé à l'âge de 11 ans et dont le corps n'a jamais été retrouvé. Les compagnons de sa mère se succèdent et Steven paie les pots cassés...
II décide alors de creuser la lande dans l'espoir de retrouver son oncle décédé et de regagner auprès des siens un peu de considération.
Il est un peu difficile de croire à l'histoire de ce jeune garçon de 12 ans qui débute une relation épistolaire avec un pédophile et tueur en série incarcéré depuis 18 ans dans l'espoir que celui-ci lui livre des indices lui permettant ensuite de retrouver le corps de son oncle.
En revanche, le style et l'écriture - bien que simples - fonctionnent parfaitement. Les descriptions de la lande humide, venteuse et brumeuse permettent de bien ressentir le climat sordide qui enveloppe l'histoire. Les relations sociales ou les discussions des enfants (entre frères, entre amis ou entre bandes rivales) sont bien écrites. Voici, certes, un très bon premier roman.

La vie secrète des arbres (Peter Wohlleben)

note: 4La vie secrète des arbres FREDERIC - 21 août 2019

Ce livre est une belle fenêtre ouverte sur le monde... Le monde d'avant. Je veux dire par là, le monde d'avant l'Anthropocène, celui de la Nature pleine et entière. Et espérons-le, ce qui sera le monde d'après...
L'Anthropocène, période à considérer comme la très récente histoire de la Terre, a débuté lorsque les activités humaines ont cessé d'être négligeables et ont eu un impact global significatif sur l'écosystème terrestre. Dans ce livre, Peter Wohlleben, forestier et scientifique Allemand vivant et travaillant dans le land de Rhénanie-Palatinat, nous ouvre l'esprit vers une autre vision des choses ; pas celle des villes, de la consommation et du rendement, mais celle des arbres et des milieux naturels.
Il nous parle de la naissance, de la croissance, de la vie et de la mort des arbres qui peuplent nos forêts d'Europe. Il nous raconte avec un langage clair, simple et émouvant toutes les difficultés rencontrées par les arbres pour croître et survivre dans leur environnement forestier, mais aussi hors des forêts. Il nous dit les rapports de force entre les différentes espèces, leur fonction régulatrice sur le climat, leur rôle dans la biodiversité, leurs langages, leur sensibilité, leur grande solidarité et leurs caractères propres.
Une partie de ce livre est fascinante. Une autre partie intéressante. Une troisième émouvante...

Le lambeau (Philippe Lançon)

note: 5Un régal Marie-Madeleine - 21 août 2019

Un récit poignant, intelligent, superbe !

Kilomètre zéro (Maud Ankaoua)

note: 5Un livre frais et plein d’espoir JahZi - 20 août 2019

Quand Maëlle est contactée par sa meilleure amie, elle ne s’imagine pas devoir faire un choix qui va bouleverser son quotidien et sa vie. Comment refuser ce service à sa meilleure amie pour lui sauver la vie et la guérir de sa maladie ? Maëlle prend l’avion direction le Népal à la recherche d’une méthode de guérison ancestrale.
Pour une fois, un livre sur le thème du développement personnel qui déculpabilise ! J’ai fini ce livre plein de sagesse et de philosophie qui apporte un autre regard sur la quête intérieure.

Je te promets la liberté (Laurent Gounelle)

note: 5Et vous, quelle personnalité vous irez le mieux ? JahZi - 20 août 2019

Au détour d’un hasard, Sam va rencontrer Sybille Shirdoon, une célèbre chanteuse. Au cours d’entretiens, elle va lui raconter ses échanges avec un homme mystérieux appartenant à une confrérie sécrète. C’est cette rencontre qui a changé sa personnalité, sa vie et qui l’a mené à la gloire.
Le récit est bien amené et l’intrigue bien ficelée. J'ai découvert avec plaisir les principes de développement personnel abordés dans ce roman. Un livre qui donne les clés pour s’accepter tel que l’on est et évoluer dans une version 2.0 de nous-même.

Cher corps (Léa Bordier)

note: 3Pour ne plus avoir honte de son corps Saitama - 20 août 2019

Douze témoignages en image de femmes et de leur rapport avec leur corps. Certaines témoignent de leur difficulté, d’autres de leur maladie ou de leur différence. Mais toutes ont un point commun : elle s’assume aujourd’hui.
Des belles histoires qui nous apportent un autre regard sur la féminité.

la Tour sombre n° 1
Le Pistolero (Stephen King)

note: 5Le début d'une quête passionnante JahZi - 20 août 2019

En plein désert, Roland de Gilead est à la poursuite de l’homme en noir. Une quête qui dure depuis très longtemps…
Un scénario sur un fond de Tolkien dans une ambiance western-spaghetti.
Dans ce premier roman issu d’une série en 9 tomes, Stephen King présente son personnage et pose le décor. Malgré les retours dans le temps, l’histoire est prenante. À la fin de la lecture, on en ressort avec plus de questions que de réponses et on est impatient de lire la suite pour savoir comment tout cela va finir…

Empire des chimères (Antoine Chainas)

note: 3Empire des chimères FREDERIC - 15 août 2019

Difficile d'arriver à suivre le fil d'Ariane de ce roman labyrinthique et de tenter de comprendre où souhaite nous emmener l'auteur...
À mieux y réfléchir, je pense qu'avoir joué aux jeux de rôles et avoir ressenti le souffle tiède du démon de l'addiction sur sa nuque ainsi que celui plus perfide encore du transfert vers un personnage doit, ou peut, aider...
Cela dit, la lecture de ce roman assez long (658 pages) et plutôt complexe demande un réel petit effort car l'auteur nous fait passer sans arrêt d'un niveau à l'autre (celui de la vraie vie, celui du stade intermédiaire et celui du jeu proprement dit) à chaque fois que l'on rentre ou que l'on ressort du jeu (la fameuse seconde version d'Empire des Chimères).
On parcourt ainsi sans complexe le temps et l'espace : la France rurale des années 80 et les États-Unis, puis les mêmes deux décennies plus tôt, et cela, en alternance.
Je note au passage de très belles descriptions très poétiques de choses ou de paysages ainsi que de remarquables expressions d'impressions ou de sentiments.
Il y a aussi cette très bonne idée : le coffret parallélépipédique de bois noir comportant une corneille blanche représentée volant sur le dos... Selon les moments, elle parait lourde comme le plomb ou légère comme une plume... L'ouvrir, c'est comprimer tous les possibles en une seule réalité, mais c'est aussi avorter tous les espoirs... Alors, que faire ?

Mort ou vif (Sam Raimi)

note: 4Un western qui vaut le détour ne serait ce que pour son casting Robert - 13 août 2019

Un western qui vaut le détour ne serait ce que pour son casting d'exception.
On y trouve en particulier un jeune Leonardo DiCaprio de 21 ans (2 ans avant Titanic) et un tandem Sharon Stone - Russell Crowe à peine trentenaires.

Shoe addicts (Beth Harbison)

note: 1Shoe addicts FREDERIC - 8 août 2019

Je n'ai pas fini ce livre... qui ne m'a archi pas convaincu.

Le libraire de Wigtown (Shaun Bythell)

note: 3Le libraire de Wigtown FREDERIC - 8 août 2019

Sympa, mais un peu rébarbatif...
Non, pas vraiment rébarbatif... peut-être usant seulement. Toute cette narration de jours qui passent et qui passent encore, qui, malgré les saisons qui défilent, restent d'un mortel ennui.
Heureusement, la narration est drôle !

La liste de mes envies (Grégoire Delacourt)

note: 3La liste de mes envies FREDERIC - 8 août 2019

Fable contemporaine autour de la sournoise "Française Des Jeux". Attention, rédemption impossible et effet collatéraux irréversibles.

Le goût d'Emma (Emmanuelle Maisonneuve)

note: 4Le goût d'Emma FREDERIC - 8 août 2019

Très beau parcours d'une inspectrice au guide Michelin, et très beau dessin aussi.

Check-point (Jean-Christophe Rufin)

note: 4Check-point FREDERIC - 8 août 2019

Excellent road-movie sur fond de guerre en ex-Yougoslavie. Bien ficelé.

Robert Langdon n° 4
Inferno (Dan Brown)

note: 2Inferno FREDERIC - 8 août 2019

Mouais… Scénario original, mais tellement mal conçu que s'en est affligeant.
Oserais-je dire... un travail de débutant ?
Lisez-le si vous voulez.

Nid de vipères (Edyr Augusto)

note: 3Nid de vipères FREDERIC - 8 août 2019

Fort… Difficile à lire car ayant une syntaxe "compilée". Mais fort… Très fort.

Héléna n° 2 (Jim)

note: 2Helena tome 2 FREDERIC - 8 août 2019

De la frustration, de l'argent dépensé pour combler un mal-être, une virée européenne…
Pas de quoi fouetter un chat, mais un beau dessin au demeurant.
Ces deux tomes ne me resteront pas longtemps en mémoire.

Héléna n° 1 (Jim)

note: 2Helena tome 1 FREDERIC - 8 août 2019

De la frustration, de l'argent dépensé pour combler un mal-être, une virée européenne…
Pas de quoi fouetter un chat, mais un beau dessin au demeurant.
Ces deux tomes ne me resteront pas longtemps en mémoire.

Comment tout peut s'effondrer (Pablo Servigne)

note: 5Comment tout peut s'effondrer FREDERIC - 8 août 2019

Ce livre, écrit comme une thèse, fait froid dans le dos...
Et pourtant ce ne sont que des faits incontestables.
A lire absolument afin d'être en mesure de faire ralentir le véhicule...

Leurs enfants après eux (Nicolas Mathieu)

note: 5Leurs enfants après eux FREDERIC - 8 août 2019

C'est un petit tour d'horizon dans le temps et l'espace d'une France connue... méconnue.
Ce reportage social est un bijou de sensibilité mâtiné d’événements chocs, un peu comme lorsque l'on croque dans un fruit de la passion et qu'on lui trouve amertume et parfum, ainsi qu'un goût acidulé et sucré.
Œuvre sociologique majeure !

N'attendez pas trop longtemps (Agnès Marietta)

note: 3N'attendez pas trop longtemps FREDERIC - 8 août 2019

Gentil conte moderne. C'est un voyage dans une douce France où l'on s'arrête devant un panorama calme et pastel pour écouter le vent et son cœur battre un peu plus fort. La quête de la maison est avant tout la quête de son bonheur…

Les garçons de l'été (Rebecca Lighieri)

note: 4Les garçons de l'été FREDERIC - 8 août 2019

Waoufff !!!
L'impression d'avoir été roulé, englouti, lavé par une vague traîtresse…

Chien-Loup (Serge Joncour)

note: 4Chien-loup FREDERIC - 8 août 2019

On alterne entre 1914 et 2017 chapitres après chapitres ce qui crée un pas de deux frustrant, mais l'histoire est forte, crue et terrible…

Les Déracinés (Catherine BARDON)

note: 4Les déracinés FREDERIC - 8 août 2019

Épopée poignante d'un couple hors du commun…
L'histoire en parallèle de l'Histoire.
Étonnant !

L'Odyssée (Jérôme Salle, réal.)

note: 5Un superbe film sur la famille Cousteau Robert - 5 août 2019

Un superbe film sur la famille Cousteau avec un casting d'exception.
À regarder absolument.

Tout là-haut (Serge Hazanavicius)

note: 4Un super film pour amateurs d'humour et amoureux de montagnes. Robert - 5 août 2019

Un super film pour amateurs d'humour et amoureux de montagnes.

Rebecka Martinsson n° 5
En sacrifice à Moloch (Åsa Larsson)

note: 4En sacrifice à Moloch FREDERIC - 5 août 2019

Voici plutôt une bonne critique pour ce roman policier scandinave féministe, drôle et émouvant prenant comme point de départ l'histoire sidérurgique de la Suède au tout début du vingtième siècle. On y apprend l'histoire de la construction de la ville de Kiruna située au nord du cercle arctique à l'emplacement d'un gisement exceptionnel de minerai de fer, mais aussi les conditions de vie difficiles de toutes ces personnes - ouvriers, servantes ou fonctionnaires - qui se sont déplacées pour permettre l'exploitation du site minier. L'écriture est toute simple, mais l'ensemble est efficace.

Surface (Olivier Norek)

note: 4Superbe suspens JahZi - 2 août 2019

Lors d’une banale perquisition, Noémie est défigurée. Après une convalescence, elle retourne au bureau, retrouve son équipe. Déçue par l’accueil de son équipe et de ses supérieurs, elle apprend qu’elle doit partir en mission au fin fond de l’Aveyron. Mais cette mise à l’écart va l’amener à résoudre une enquête complexe dans un village où personne ne veut voir les vieilles histoires ressurgir.
J’ai dévoré et adoré ce suspens et cette intrigue à couper le souffle jusque dans les dernières pages.

Shotter's nation (Peter Doherty)

note: 4À écouter de A à Z aussi ! Hélène - 31 juillet 2019

Écoutez au moins les trois premières chansons dont l’excellente « Delivery » que vous avez peut-être déjà entendue ! C’est encore un album excellent de Peter Doherty avec son groupe de l’époque. Amateurs de rock anglais, vous ne serez pas déçus, I think.

Le mystère Henri Pick (David Foenkinos)

note: 4La recette d'un roman mystère JahZi - 31 juillet 2019

- Prenez un roman où le personnage principal crée une bibliothèque de livres refusés par les éditeurs.
- Ajouter un bibliothécaire qui reprend l'idée du roman.
- Mettez une éditrice qui visite cette surprenante bibliothèque où elle découvre un livre qui la passionne écrit par un parfait inconnu.
- Mélanger avec le tout avec une couverture médiatique nationale.
Et vous obtiendrez la sortie d'un roman à succès.

Grace / Wastelands (Peter Doherty)

note: 4A écouter de A à Z et mention perso pour la 4 piste Hélène - 31 juillet 2019

Dans la catégorie « bon anniversaire ! », j’ai nommé : « Grace / Wastelands » sorti il y a 10 ans dont l’auteur est Peter Doherty. Auteur, compositeur, interprète, acteur et peintre, rien que ça !
12 chansons acoustiques, douces musicalement et poétiques dont ma préférée est « A little death around the eyes ». Cet album fait partie aussi pour moi de la catégorie « à écouter de A à Z » et non pas un bout par-ci par-là sur Internet.

Dans la Secte (Pierre Henri)

note: 5Une BD témoignage JahZi - 31 juillet 2019

Une nuit, Marion court pour attraper son train. Elle est confuse, affolée et il lui manque de l'argent pour pouvoir prendre le train. Coûte que coûte, elle court après le train et le rattrape in extrémiste. Que veut-elle fuir ?
Une histoire ordinaire basée sur le témoignage d'une jeune femme qui a fait partie d'une secte. Le regard porté est simpliste mais explique les mécanismes complexes mis en place par les sectes pour avoir de nouveaux adeptes. Un récit qui balaye les idées reçues.


Partager "Le Guide du lecteur" sur facebookPartager "Le Guide du lecteur" sur twitterLien permanent
 

Une seule carte pour emprunter dans tout le réseau !

• Comment l’obtenir ?
• Combien ça coûte ?
• Une carte unique pour emprunter quoi ?
• Comment emprunter ?

Lire l'article complet
Partager "Qui sommes-nous ?" sur facebookPartager "Qui sommes-nous ?" sur twitterLien permanent
 
Partager "Trouver ma bibliothèque" sur facebookPartager "Trouver ma bibliothèque" sur twitterLien permanent
Calendrier
« janvier 2020 »
Calendrier en jours du mois
lunmarmerjeuvensamdim
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Prochains évènements